Pour la fête des Pères ? Juste… la paix.

La paix pour la fête des Pères

De retour à Palo Alto, après un bref séjour à Montréal durant lequel j’ai participé au Festival BD de Montréal, je me replonge dans un projet qui devrait être terminé d’ici la fin de l’année: un album, en français seulement, regroupant une centaine d’épisodes de la série Histoires d’escaliers. Comme demain, ce sera la fête des Pères, voici les deux premières cases d’une histoire d’une page sur ce thème.

La maîtresse d’école de Doudou a demandé à ses petites élèves de questionner leurs papas au sujet de cet anniversaire et de trouver ce qu’ils aimeraient recevoir. Le papa de Louise a un souhait un peu surprenant, souhait qu’elle trouve gênant de partager avec sa classe. Il enchantera sa maîtresse mais soulèvera le doute chez ses amies Doudou et Marion.

La paix pour la fête des Pères. Histoires d'escaliers par Danièle Archambault

La paix pour la fête des Pères. Histoires d’escaliers par Danièle Archambault

Carême !

Le Carême, c’est le Carême !

Dernièrement, j’ai mis de côté la série Histoires d’escaliers pour me concentrer sur mon blogue-webcomic Une année sans alcool. J’y reviendrai à temps plein dès que l’album papier du web-comic sera terminé. Mais j’ai quand même trouvé le temps de faire cette planche dont j’avais écrit le script l’année dernière.  On y retrouve Doudou, son amie Marion, son amie-ennemie, la terrible Louise Valcourt et sa maîtresse de première année. À la fin des années 1950, au Québec,  le Carême n’était pas une option. Et c’était une affaire très sérieuse. Aucun bonbon n’était toléré, aucune friandise.  Rien de sucré, rien de doux, rien de… bon, n’était permis. À l’école, les écolières étaient surveillées par leurs maîtresses et par les autres enfants.

Historie de Carême par Danièle Archambault

Historie de Carême par Danièle Archambault

Cette histoire est basée encore une fois sur un souvenir d’enfance. Dans ce cas-ci, Doudou et Marion ont vraiment mal à la gorge et ces pastilles, qui effectivement ne goûtaient pas bon (elles étaient vertes et avaient un goût de médicament) étaient vraiment permises. Mais je me souviens d’une année où on a vu apparaître sur le marché des pastilles rouges au goût… de cerise. Soudainement, il y a eu une épidémie de mal de gorge pendant le Carême et la directrice de l’école a fini par interdire toutes les pastilles à l’école. Même celles qui avaient mauvais goût…

Le défi 28 jours quand on a passé une année sans alcool?

Leurs 28 jours et les 365 jours. de Catherine

C’est aujourd’hui que commence le défi Les 28 jours les plus longs de ta vie de la Fondation Jean Lapointe. Le défi ? Ne pas boire d’alcool pendant tout le mois de février et faire un don de 28 $ au moins, à la Fondation Jean Lapointe.

Comme je suis l’auteure du webcomic Une année sans alcool, on me demande souvent ce que je pense d’un tel défi. Les gens me disent : « Tu dois trouver que c’est rien d’arrêter de boire pour 28 jours, toi qui as été capable de tenir un an ! » Une pinotte, quoi !

J’ai choisi de laisser Catherine, le principal personnage de mon webcomic, celle qui écrit Le Journal de Catherine, répondre à ces gens. D’ailleurs, vous verrez que cette question l’a tellement intéressée, qu’elle en a rêvé !

Le défi 28 jours sans alcool. Une pinotte? Danièle Archambault

Le défi 28 jours sans alcool. Une pinotte? Danièle Archambault

 

 

 

 

 

Merry Christmas! Cards and videos

Merry Christmas!

December was a very busy month this year! No time to create a new Christmas card. So, I’m recycling old cards and videos to wish you a very Merry Christmas! A green Christmas because it can’t really be a white Christmas this year.

First, 2012…

Happy Holidays to all!

Happy Holidays to all!

 

And then, from 2013. Don’t forget to go see the video to see what happened next.

Christmas Card 2013 by Danièle Archambault. Characters from comic series Stairway Stories.

Christmas Card 2013 by Danièle Archambault. Characters from comic series Stairway Stories.

 

Joyeux Noël ! Cartes et vidéos.

Joyeux Noël !

Un mois de décembre très occupé cette année. Je n’ai pas eu le temps de faire une nouvelle carte pour Noël. Voici donc des cartes et des vidéos recyclés pour un Noël vert puisqu’il ne peut pas être blanc, cette année.

Je vous offre mes meilleurs voeux pour un beau Noël bien gai malgré la pluie qui tombe au Québec et à Palo Alto.

D’abord des souhaits de 2012…

Carte de Noël 2012 par Danièle Archambault

Carte de Noël 2012 par Danièle Archambault

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis 2013, une carte que vous pouvez aussi voir en vidéo:

 

Carte de Noël 2013 par Danièle Archambault. Personnages de la  série de bande dessinée Histoires d'escaliers.

Carte de Noël 2013 par Danièle Archambault. Personnages de la série de bande dessinée Histoires d’escaliers.

 

 

Ce sont des adultes, maintenant… La VRAIE bataille de Hanoukka.

Ce sont des adultes, maintenant. La vraie bataille de Hanoukka.

Nos jeunes adultes ont quitté la maison et sont maintenant installés dans leur propre appartement, loin, bien loin de chez nous. Mais ils veulent continuer certaines traditions comme celle de célébrer les grands évènements en famille. Grâce aux nouvelles technologies, vous avez l’impression que toute votre famille est de nouveau réunie sous vote toit,  comme lorsque vos enfants étaient petits. En fait, un peu trop comme lorsqu’ils étaient petits. La guerre des Maccabées? Mais non! La vraie bataille de Hanoukka a toujours eu lieu dans votre propre foyer.

Ce sont des adultes, maintenant. Hanoukka.

Ce sont des adultes, maintenant. Hanoukka.

Life on their own… The REAL battle of Hanukkah.

Life on their own… The REAL battle of Hanukkah.

They leave home. They live on their own. But they still want to celebrate the Holidays with you.  Thanks to all this new technology, you can still have the feeling that your family is together again. One kid is virtually next to you, the other one, only “virtually”. You are happy. It’s like when they were kids… Actually,  really, really, like when they were kids…

Forget the Maccabees! The REAL battle of Hanukkah always took place in your house.

life on their own. The REAL battle of Hanukkah.

life on their own. The REAL battle of Hanukkah.

 

 

Doudou en superhéroïne pour le Comic-con de San Diego.

Doudou en super-héroïne.

Doudou, personnage central et héroïne de ma série de bandes dessinées Histoires d’escaliers s’est transformée en superhéroïne le temps d’une visite au Comic-con de San Diego.

Je voulais conserver à mon petit personnage son cachet d’enfant francophone des années 1950. Mais quelle héroïne, Doudou, aurait-elle elle-même choisie comme modèle ? J’ai d’abord pensé à Fantômette, héroïne de la série de romans jeunesse, créée par Georges Chaulet. Bien qu’elle ne possède pas de superpouvoirs comme les héros américains, cette bonne petite écolière se transforme la nuit en une redoutable justicière masquée. Son costume, sous bien des rapports, fait penser à celui d’un petit page de nos histoires pour enfants : justaucorps jaune, cape noire à revers rouge, collants noirs, bonnet qui se termine par un pompon, ballerines rouges et bien sûr, un loup noir. Il ne faut pas oublier le poignard glissé à la ceinture. Un beau costume imaginé par la première illustratrice de la série Jeanne Hives. J’ai donc fait quelques croquis de Doudou en habit de Fantômette.

 

Doudou en Fantômette

Doudou en Fantômette

Mais il y avait un anachronisme qui me gênait. Alors que la série Histoires d’escaliers a pour cadre la fin des années 1950, le premier roman de Georges Chaulet est paru en 1961.

Je voulais aussi un personnage plus près de la réalité du personnage de Doudou. Même si le personnage est fictif, la série se situe dans un monde, lui, bien réel. Le personnage de Doudou est bien ancré dans la culture du Québec des années 1950, les dernières années de la Grande Noirceur. Je suis donc allée puiser dans le quotidien de Doudou pour la transformer en une héroïne qu’elle aurait pu elle-même imaginer. Elle est vêtue de ses vêtements de tous les jours, ceux qu’elle porte pour jouer dehors. Sa maman, excellente couturière comme bien des mères de son époque, lui a confectionné une cape bleue à l’extérieur (nous sommes au Québec, après tout) et jaune à l’intérieur pour bien contraster avec le rouge de son chandail. Coup d’oeil à sa culture française, elle porte un béret, celui de son uniforme de Jeannettes, sur lequel elle attache un écusson portant l’initiale de son prénom. Elle non plus n’a pas de superpouvoirs, mais comme elle a aux pieds ses patins à roulettes, sa grande vitesse est un atout majeur pour attraper les malfaiteurs.

C’est ainsi transformée que ma Doudou est allée visiter le Comic-con de San Diego. Et pendant que je dessinais à la table du Cartoon Art Museum de San Francisco, le portrait de Doudou superhéroïne se balançait au dessus du kiosque en compagnie d’autres superhéros, ceux-là bien américains…

Doudou superhéroïne. Daniele Archambault.

Doudou superhéroïne. Daniele Archambault.

Doudou superhéroïne. Daniele Archambault.

Doudou superhéroïne. Daniele Archambault.

 

Croquis urbains, Amsterdam-Bruxelles. Amsterdam-Brussels Urban Sketches

Observations sur l’âge, l’habillement et le bonheur.

Bruxelles : J’ai souvent vu des dames âgées, élégamment vêtues avec tailleurs et manteaux à la mode d’hier.  Même pour faire leurs courses. Au fil des années, les vêtements restent beaux et leur donnent un style vieillot, mais charmant.

Amsterdam : J’ai remarqué dans un marché d’Amsterdam, une dame âgée, cheveux courts et blancs, vêtements multicolores et modernes avec aux pieds des petits bottillons que j’aimerais bien avoir.

Les deux dames dégageaient un air de bonheur tranquille qui faisait envie.

L’habit ne fait pas… le bonheur.

Observations on age, clothing and happiness.

Brussels: I often saw in Brussels, old ladies, very elegant in their suits and coats from another time, even just out doing food shopping. Charming old style.

Amsterdam: I noticed at an outdoor market in Amsterdam, an older lady, short white hair, wearing a modern multicolored outfit and short boots that I would have loved to have myself.

Both ladies had an air of quiet happiness.

Clothing has nothing to do with happiness.

Old lady in Brussels. Dame âgée à Bruxelles.

Old lady in Brussels. Dame âgée à Bruxelles.

 

Old lady in Amsterdam. Dame âgée à Amsterdam

Old lady in Amsterdam. Dame âgée à Amsterdam

Stairway Stories. Back to School!

Back to School? So soon?

(Pour la version française, cliquer ici)

Back to school time always comes too quickly for children. Even though, back in the 1950s, in Québec, kids went back to school only after LabourDay, in early September, Doudou and her friends are not happy about going back to school while they’re still enjoying the beautiful summer days!  Like all the other kids in public schools, they have to put on their school uniforms and walk to a brand new school year. They would rather keep playing…

Back to school? So soon?

Back to school? So soon?