Carême !

Le Carême, c’est le Carême !

Dernièrement, j’ai mis de côté la série Histoires d’escaliers pour me concentrer sur mon blogue-webcomic Une année sans alcool. J’y reviendrai à temps plein dès que l’album papier du web-comic sera terminé. Mais j’ai quand même trouvé le temps de faire cette planche dont j’avais écrit le script l’année dernière.  On y retrouve Doudou, son amie Marion, son amie-ennemie, la terrible Louise Valcourt et sa maîtresse de première année. À la fin des années 1950, au Québec,  le Carême n’était pas une option. Et c’était une affaire très sérieuse. Aucun bonbon n’était toléré, aucune friandise.  Rien de sucré, rien de doux, rien de… bon, n’était permis. À l’école, les écolières étaient surveillées par leurs maîtresses et par les autres enfants.

Historie de Carême par Danièle Archambault

Historie de Carême par Danièle Archambault

Cette histoire est basée encore une fois sur un souvenir d’enfance. Dans ce cas-ci, Doudou et Marion ont vraiment mal à la gorge et ces pastilles, qui effectivement ne goûtaient pas bon (elles étaient vertes et avaient un goût de médicament) étaient vraiment permises. Mais je me souviens d’une année où on a vu apparaître sur le marché des pastilles rouges au goût… de cerise. Soudainement, il y a eu une épidémie de mal de gorge pendant le Carême et la directrice de l’école a fini par interdire toutes les pastilles à l’école. Même celles qui avaient mauvais goût…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *