La bande dessinée comme outil d’apprentissage de la langue et de la culture française

La bande dessinée dans les classes de français.

Petite surprise dans le courrier ce matin. Mon article dans le bulletin national de l’American Association of Teachers of French. Ça fait plaisir…

Article sur la BD dans l'enseignement du français.

Article sur la BD dans l’enseignement du français.

La bande dessinée comme outil d’apprentissage de la culture et de la langue française. Congrès de l’AATF, au Saguenay

La bande dessinée pour apprendre le français.

AATF-Saguenay

Et voilà! Je suis au Saguenay pour quelques jours. Je participe au congrès national de l’AATF (American Association of Teachers of French). Je prends la parole ce matin. Une présentation d’une heure, dont voici le résumé :

La bande dessinée comme outil d’apprentissage de la langue et de la culture française. De l’album papier à la version numérique. Danièle Archambault, Ph.D.

La bande dessinée, mode d’expression littéraire et artistique, se retrouve de plus en plus souvent au programme des cours de français langue seconde, et ce, à tous les cycles d’étude. La complémentarité des aspects visuel et narratif fait de la bande dessinée un outil pédagogique de choix. Alors que la lecture des différents types de bande dessinée constitue une fenêtre privilégiée sur la culture et la langue des diverses communautés francophones, la création même d’une page de BD permet aux élèves de mettre en pratique leurs connaissances du français de façon ludique. Dans le cadre de cette présentation, nous examinerons différentes façons d’intégrer avec succès ce médium dans le cadre scolaire, et ce, dans ses versions traditionnelles, en album papier et plus modernes, en version numérique.

Dans le cadre de cette présentation, Danièle Archambault, linguiste (Ph.D. linguistique, Université de Montréal) et bédéiste passera en revue les différents avantages qu’offre la bande dessinée dans l’apprentissage du français langue seconde, et ce, aux différents cycles scolaires. La bande dessinée par l’utilisation complémentaire des aspects visuel et narratif permet à l’apprenant un accès privilégié au contenu culturel, un apprentissage ludique des aspects linguistiques ainsi que l’acquisition de compétences langagières importantes, tant au niveau de l’écrit que de l’oral. Après avoir brossé un tableau rapide de l’univers de la bande dessinée francophone, l’auteure en expliquera les différentes formes et donnera un aperçu de ses composantes essentielles ainsi que des techniques qui la caractérise. La bande dessinée possède également une iconographie et un langage qui lui sont propres et qu’il est nécessaire de connaître pour être en mesure de lire et décoder non seulement le texte, mais aussi l’image. L’auteure se penchera ensuite sur les façons d’utiliser la bande dessinée en classe et sur les conditions de réussite d’un tel projet. Elle présentera également les nombreux bénéfices qu’offre l’utilisation de la bande dessinée numérique. Elle décrira en particulier un projet pédagogique qu’elle a mis sur pied conjointement avec un professeur de français, Mme Anne Dumontier, pour une classe d’élèves de Français 2, à Palo Alto, en Californie. Les élèves de cette classe de français langue seconde ont eu l’opportunité de s’initier à la bande dessinée (BD) et au monde du livre numérique tout en mettant en pratique leur connaissance de la langue française.      L’auteure proposera ensuite des outils, des matériaux et des références qui sauront être utiles aux enseignants intéressés par la bande dessinée dans un but didactique.