Le jeu de pénitence devient populaire–The penance game catches on.

Louise Valcourt.

Ce troisième personnage, Louise Valcourt, est apparu dans le deuxième album de Histoires d’escaliers mais on ne la voyait pas.  Elle réapparaît dans ce troisième album mais cette fois-ci est bien présente dans plus d’une histoire. Elle y joue toujours un personnage peu sympathique. Mais, étrangement, je m’attache à elle, à son air dédaigneux et à ces cheveux en boudins…C’est un personnage puissant.

Le jeu de pénitence devient populaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Louise Valcourt

This third character, Louise Valcourt, showed up in the second album of Stairway Stories but we weren’t seeing her. She is showing up again in this third album but this time she has a face and she appears in more than one story. She is still a not very nice character. However, strangely, I’m getting attached to her, to her obnoxious gaze, and to to her funny curls…It’s a strong character.

The penance game is catching on.

Jeu de pénitence–Penance game

(English translation, below)

Un nouveau jeu!

Les planches se succèdent. Crayonné et encre, le jour. Couleur, le soir. L’avantage de faire le crayonné et l’encre le jour, c’est que je peux m’asseoir dans la cour pour travailler. Puis, comme c’est la Californie, je sais qu’il ne va pas pas pleuvoir. Pas avant tard dans l’automne, normalement. Ok. je fais ma fraîche, là…

Voci les premières cases d’une histoire en deux pages. En noir et blanc, seulement. J’ai pris du retard pour la couleur. Les journées sont trop belles….Ok, je fais ma fraîche encore…

Doudou et ses compagnes sont revenues de la confession. C’est le temps de s’amuser. La meilleure amie de Doduou, Marion Labelle, l’interpelle…

La confession est finie. C'est le temps de jouer.

 

Mais quel est donc ce nouveau jeu qui fait tant rire les écolières? Les enfants ont trouvé un moyen de dédramatiser la confession…

 

Laisse-moi deviner qui t'a confessée?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A new game!

Pages are coming along pretty well now. Pencilling and inking during the day. Coloring at night. I like doing the pencilling and inking during the day because I can do it sitting in my backyard. And, because it’s California, I know it won’t rain…At least, not until late in the fall. Ok. I know…I’m bragging…

Here are the first panels of a two-page story. Pencil and ink, only. I’m falling behind with the coloring. The summer days are too beautiful…Ok. I’m bragging again…

Doudou and her friends are back at school after confession. It’s time to play, now. Doudou’s best friend, Marion Labelle, calls her…

Confession is over. Let's play!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

What’s  that new game that makes the schoolgirls laugh so much? The children have found a way to de-dramatize confession…

 

 

Péché mortel! Mortal Sin!

Je continue à travailler sur le troisième album de la série Histoires d’escaliers. Toujours à parler de confession…Doudou qui n’avait pas assez de péchés se retrouve maintenant avec un péché mortel?! L’histoire devient complexe. En fait, ce troisième album ressemblera un peu  plus à un roman graphique. Des histoires toujours en une ou deux pages mais qui, dans l’ensemble, se suivront pour raconter la formidable aventure de la Première Communion.

Still working on the third book in the Stairway Stories series. Still talking about confession…Doudou didn’t have enough sins but now might have committed a mortal sin?! The story gets more complicated. Actually, this third book looks more and more like a graphic novel. Stories develop in one or two pages but form a continuum to tell the amazing adventure that was the First Communion.

Doudou’s friend is saying: “Doudou! You committed a mortal sin?” I’m not quite ready for translation yet.

Un péché mortel? A mortal sin?