Conférences à Gunn High School demain. Histoire du Québec et bandes dessinées.

Conférences pour des étudiants de français.

Je donne une série de trois conférences sur deux sujets qui me tiennent à coeur à Gunn High School (Palo Alto), demain matin. J’aurai un public particulièrement intéressant : des élèves en français langue seconde, de niveau avancé.

Titre : Histoires d’escaliers. Une fenêtre sur les écoles du Québec durant la Grande Noirceur

Lieu : Henry M. Gunn, Senior High School, Palo Alto. Classes de français French 4 AP (Mme A. Jensen)

Date : 28 août 2013

Titre : L’héritage culturel et linguistique des Québécois. Quand la bande dessinée s’en mêle.

Lieu : Henry M. Gunn, Senior High School, Palo Alto. Classes de français French Civilisation (Mme A. Jensen)

Date : 28 août 2013

Danièle Archambault-www.DanieleBD.com

Danièle Archambault-www.DanieleBD.com

 

Journée internationale de la Francophonie. La question du français en Californie.

Québec-Californie.

Pour souligner la Journée internationale de la Francophonie, je remets en ligne une petite bande dessinée faite dans le cadre de mon cours de bd, il y a deux ans. Je l’ai d’abord écrite en anglais pour que mon professeur et les étudiants puissent la comprendre. Je l’ai ensuite traduite en français pour ma famille et mes amis. Je la reprends de ma série Québec-Californie.

Excusez mon français

Parler français en Californie.

 

Speaking French in California. My comic strip.

Pardon my French. Comic-strip

Pardon My French. Speaking French in California.

 

L’automne m’inspire…

De retour de Montréal depuis peu, j’ai encore en tête les couleurs d’automne du Québec.  Je viens de finir une nouvelle planche sur ce thème. Allez voir les trois premières cases sur Histoires d’escaliers. La suite viendra plus tard ainsi que la traduction anglaise.

Un motton dans la gorge

J’ai enfin fini la deuxième page de cette histoire de chiffres et d’adresses, page qui apporte la conclusion à cette petite histoire. Quand j’étais petite mon adresse n’avait vraiment que trois chiffres et j’habite maintenant dans une maison dont l’adresse n’a aussi que trois chiffres. ‘Tu vois bien, Louise!” Pour lire la page en entier, cliquez sur Histoires d’escaliers.

Ma bande dessinée à la librairie Olivieri!

Histoires d'escaliers

Je suis très heureuse de confirmer que ma bande dessinée Histoires d’escaliers est vraiment en vente à la librairie Olivieri. Olivieri avait pris quelques exemplaires de ma bande dessinée, il y a un mois environ. La semaine dernière, elle n’était toujours pas intégrée dans leur inventaire. J’y suis retournée aujourd’hui et cette fois-ci, mon bébé était là. Ma BD est dans la section BD (évidemment), dans son propre petit présentoir sous une bande dessinée de Will Eisner. Je suis aux anges! Maintenant, j’espère qu’il y aura des acheteurs…Elle n’est pas trop chère ($10) et ça peut faire un beau petit cadeau de Noël…Vous me voyez venir…

Nouvelle page pour “Histoires d’escaliers”

Je travaille sur le second livre de la série Histoires d’escaliers. Je me donne comme but de le finir en février 2011. Toujours des vignettes d’une page sur le Montréal des années 1950, avec Doudou et Danny. Allez voir la première page dans Histoires d’escaliers.

My comic book is now available!

My comic book is here! It arrived just before I left for Montreal. I still find it hard to believe. My class project from April is now a real book. I learned so much in the past four months! Thanks again to my amazing teacher Dan Archer.

If you live near Montreal, you can buy Stairway Stories at Planète BD and at Librairie Olivieri for $10. Do you live too far away? Maybe in California? You can order it by sending me an email at Daniele at DanieleBD dot com. It’s the same price and shipping is included.  A bilingual comic book (French and English), full color, 40 pages.

Ma bande dessinée est maintenant disponible!

J’ai ma bande dessinée entre les mains! Elle peut aussi être entre les vôtres! Elle est arrivée le 30 août juste avant mon départ pour Montréal. J’en suis encore toute étonnée. Ce qui n’était qu’un projet de classe à la fin avril est maintenant bel et bien réalité. J’ai tant appris durant ces quatre derniers mois! Merci encore à Dan Archer, un professeur extraordinaire.

Si vous habitez près de Montréal, vous pouvez trouver Histoires d’escaliers chez Planète BD et à la Librairie Olivieri au coût de $10. Vous habitez trop loin? Peut-être en Californie? Vous pouvez la commander, pour le même prix (frais de transport inclus), en m’envoyant un courriel à: Daniele à DanièleBD point com. Une bande dessinée de 40 pages, en couleurs, bilingue, français et anglais.

Oui!Oui!Oui! “Histoires d’escaliers” sort lundi, le 30 août!

40 p, couleurs, français et anglais.

Histoires d’escaliers regroupe d’abord une série de douze petites histoires mettant en scène deux jeunes enfants francophones, Doudou et Danny, dans le Montréal de la fin des années 1950. À cette époque, les écoles publiques de Montréal, comme presque partout au Québec d’ailleurs, sont confessionnelles, principalement catholiques pour les enfants de langue française. Les garçons et les filles n’étudient pas dans les mêmes écoles, et s’ils se retrouvent parfois dans un même établissement, ce sera dans des classes séparées. Mais Doudou et Danny sont voisins de balcon, et l’entrée à l’école ne les empêchera pas de continuer à découvrir la vie, côte à côte. Et comme il s’agit de Montréal, leurs histoires auront souvent comme décor de fond… un escalier.

J’ai moi-même grandi à Montréal et j’ai vécu la majeure partie de ma vie dans le beau quartier Villeray, un coin très francophone. Puis, il y a plusieurs années déjà, je suis allée habiter aux États-Unis. Les dernières histoires de ce livre sont inspirées de ma vie en Californie, au coeur de Silicon Valley.