Cartes de Noël et du Nouvel An.

Cartes du Temps des Fêtes

Cette année, j’ai décidé encore une fois de faire une carte du Temps des Fêtes. Il y a donc maintenant trois cartes à ma collection!

 Carte de Noël 2012-Un Noël tout blanc…

Voici la couverture de la carte du Temps des Fêtes de cette année. On y voit encore les personnages de ma série Histoires d’escaliers : Doudou et Danny tirent la traîne-sauvage alors que le petit frère de Danny, Marion, ainsi que Louise profitent de la ballade en cette fin d’après-midi. Si vous regardez bien, vous apercevrez dans le fond, Michel, le cousin de Danny qui jette un regard narquois sur la scène. Le texte en bas de l’image décrit bien la scène, mais la phrase se poursuit à l’intérieur de la carte pour dévoiler une autre image qui rappellera des souvenirs à beaucoup d’entre vous. Je ne peux vous montrer l’intérieur de la carte, car je n’ai pas fini de faire la petite vidéo accompagnatrice et je ne veux pas ruiner la surprise.

Carte de Noël 2012 par Danièle Archambault

Un Noël tout blanc… Carte de Noël 2012 par Danièle Archambault. Daniele BD.

Carte de Noël 2011-C’est-tu assez l’fun…

En 2011, j’ai fait pour la première fois une carte papier et une carte vidéo. J’ai utilisé une expression bien québécoise sur la couverture. Au plan visuel, je voulais suggérer le style des années 1950. La carte papier comprend cette année-là aussi les personnages d’Histoires d’escaliers, y compris les deux maîtresses d’école. J’aime bien la vidéo même si elle est un peu longue. On peut y voir des extraits de différentes histoires tirées de mes albums et une surprise à la toute fin : mon message du Temps des Fêtes. Cette image fait partie de quatre affiches exposées à La Maison des Arts de Saint-Faustin, dans le cadre de l’exposition Noël en Art 2012. Pour voir la vidéo, cliquez ici.

Carte de Noël 2011 par Danièle Archambault

Carte de Noël 2011 par Danièle Archambault. Personnages de la série “Histoires d’escaliers.” Daniele BD.

 Carte de Noël 2010- Le Petit Jésus ou le Père Noël?

Pour ma première carte du Temps des Fêtes, j’avais repris une histoire tirée de mon deuxième album de la série Histoires d’escaliers, Sur le Chemin des écoliers. Dans les années 1950, l’Église catholique tentait de combattre la dimension païenne que donnait le Père Noël aux fêtes de Noël. Une façon d’éliminer son influence fut donc de lui enlever son rôle dans la distribution des jouets qui apparaissaient au pied du sapin. Les cadeaux de Noël ne venaient donc plus du Père Noël, mais du Petit Jésus. Cette nouvelle légende créa beaucoup de confusion et de désarroi dans l’esprit des jeunes enfants… Je me souviens encore de ce jour de décembre, lorsque ma maîtresse de première année, une religieuse par ailleurs extrêmement intelligente et gentille, dévoila à toute la classe que le Père Noël n’existait pas par cette phrase lancée d’une voix railleuse et qui est pour toujours gravée dans ma mémoire : « J’espère que je n’ai pas de bébés dans ma classe qui croient encore à l’histoire du Bonhomme Noël! » Pas une seule petite fille n’a osé parler. Nous étions toutes sans voix! Et je me suis empressée à mon retour à la maison, ce midi-là, de faire part de cette nouvelle incroyable à mon frère et à ma soeur, des jumeaux de quatre ans… On en parle encore dans la famille.

Carte de Noël par Danièle Archambault.

Carte de Noël par Danièle Archambault. Conte de Noël. Histoires d’escaliers.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *