Histoires d’escaliers: la fête des Mères.

Histoires d’escaliers: Doudou et Danny célèbrent la fête des Mères.

Au Québec, nous avons adopté la tradition américaine de célébrer la fête des Mères le deuxième dimanche de mai. C’est aussi le cas en Belgique et dans de nombreux autres pays. Cependant, en France, la fête des Mères, aussi appelée le jour des Mères, se fête le dernier dimanche de ce mois.

C’est aussi la tradition, ce jour-là, d’offrir un beau bouquet de fleurs aux mamans, en particulier des oeillets. Si vous voulez savoir pourquoi, il faut aller voir le reportage sur le site des archives de Radio-Canada. De nos jours, les mères reçoivent toute une variété de fleurs superbes et souvent exotiques.

À l’époque de Doudou et Danny, à la fin des années 1950 à Montréal, on offrait aussi aux mamans de merveilleux bouquets de lilas. L’arbre fleurit souvent à la mi-mai et ses fleurs sont superbes et répandent un doux parfum. Mais voilà : Doudou et Danny habitent au second étage de la maison et bien qu’une de leurs voisines possède un lilas dans son parterre, le jour de la fête des Mères, il faut lui donner 0.50 cent pour avoir un bouquet. Heureusement, leur propriétaire, qui habite juste au-dessous, a dans son parterre une grande quantité de fleurs sauvages. Elle est très heureuse de laisser les enfants les cueillir pour les offrir à leurs mamans…

Histoires d'escaliers. La fête des Mères. Bandes dessinées par Danièle Archambault

Histoires d’escaliers. La fête des Mères. Bandes dessinées par Danièle Archambault

Enfants des villes, nos fleurs sauvages comportaient surtout des pissenlits. Nous les adorions! Leurs fleurs d’un jaune éclatant étaient le premier signe que l’été allait enfin arriver.

2 thoughts on “Histoires d’escaliers: la fête des Mères.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *