Photo officielle de la Première Communion-First Communion’s Official Photo.

Photo officielle de la Première Communion de Doudou et Danny. Un extrait d’une  planche sur laquelle je travaille en ce moment. La statue existe bien mais j’ai modifié l’inscription un peu, question d’harmoniser avec l’expression des enfants…

Official Photo of Doudou and Danny’s First Communion. Part of a page I’m working on right now. The statue is really standing in front my old church but I changed the inscription a little bit so that it would fit better with the children’s expression…

Souriez pour la photo! Smile for the picture!

Première Communion–First Communion

Le jour de la Première Communion est enfin arrivé! Doudou et Danny sortent sur leur balcon.

The day of FIrst Communion finally arrived. Doudou and Danny go out on their balcony…

Doudou et Danny sur leur balcon. Doudou and Danny on their balcony.

 

Jeu de pénitence–Penance game

(English translation, below)

Un nouveau jeu!

Les planches se succèdent. Crayonné et encre, le jour. Couleur, le soir. L’avantage de faire le crayonné et l’encre le jour, c’est que je peux m’asseoir dans la cour pour travailler. Puis, comme c’est la Californie, je sais qu’il ne va pas pas pleuvoir. Pas avant tard dans l’automne, normalement. Ok. je fais ma fraîche, là…

Voci les premières cases d’une histoire en deux pages. En noir et blanc, seulement. J’ai pris du retard pour la couleur. Les journées sont trop belles….Ok, je fais ma fraîche encore…

Doudou et ses compagnes sont revenues de la confession. C’est le temps de s’amuser. La meilleure amie de Doduou, Marion Labelle, l’interpelle…

La confession est finie. C'est le temps de jouer.

 

Mais quel est donc ce nouveau jeu qui fait tant rire les écolières? Les enfants ont trouvé un moyen de dédramatiser la confession…

 

Laisse-moi deviner qui t'a confessée?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A new game!

Pages are coming along pretty well now. Pencilling and inking during the day. Coloring at night. I like doing the pencilling and inking during the day because I can do it sitting in my backyard. And, because it’s California, I know it won’t rain…At least, not until late in the fall. Ok. I know…I’m bragging…

Here are the first panels of a two-page story. Pencil and ink, only. I’m falling behind with the coloring. The summer days are too beautiful…Ok. I’m bragging again…

Doudou and her friends are back at school after confession. It’s time to play, now. Doudou’s best friend, Marion Labelle, calls her…

Confession is over. Let's play!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

What’s  that new game that makes the schoolgirls laugh so much? The children have found a way to de-dramatize confession…

 

 

Doudou au confessionnal–Doudou into the confessional

Une longue fin de semaine de travail! L’histoire avance, les planches aussi. Surtout en noir et blanc. La couleur viendra après. Mais je m’inquiète de la façon de représenter la noirceur du confessionnal tout en laissant paraître les traits de Doudou. Alors voici un essai sur une des cases. J’y reviendrai…

Doudou entre dans un confessionnal pour la première fois de sa vie. Nous sommes à la fin des années 1950, Doudou a six ans.  Le confessionnal est un endroit sombre, impressionnant devant inviter au recueillement et à la réflexion. Doudou voudrait bien se concentrer sur la confession qui vient mais elle est dérangée par des préoccupations d’un autre ordre…

————

A long week-end working on my comic book (more like a graphic novel, now, I think). The story is progressing well, more pages done. Mainly in black and white. Color will have to wait for now. However, I’m worried about how to represent the darkness of a confessional while keeping the main character visible. So, here’s an experiment on one of the panels. I’ll come back to it later.

Doudou goes into a confessional for the first time in her life. In the late 1950’s, Doudou is six-years old. The confessional is a dark and impressive place; a place to reflect…Doudou would like to think about her confession and her sins but she cannot prevent other kinds of thoughts to pop into her head…

(I know, I still don’t have the translated panels…It will come soon. Here’s the translation:

“I wonder if they ever forgot somebody in a confessional?”

I wonder if they ever forgot somebody in a confessional?

 

L’Église de Doudou dans Villeray-Doudou’s church in Villeray

Je viens de finir une autre planche. Crayonné et encre. Maintenant il faut la corriger avec Photoshop et ensuite la colorier…La planche a demandé beaucoup de travail et ce n’est pas fini. Je suis pressée par le temps et je m’embarque dans des décors compliqués. Je n’y peux rien, l’histoire l’exige. Dans cette planche, les élèves de la classe de Doudou se rendent à l’église pour leur première confession… Doudou réfléchit sur les beautés grandioses de son église de paroisse et bien sûr, encore, sur ses peu nombreux péchés…

Another page done. Pencilling and inking. Now, I need to correct it with Photoshop and then color it…This page required a lot of work and there’s a lot more to do. Time is short right now and I am doing elaborate and challenging scenery. There’s nothing I can do about it: it goes with the story. In this page, Doudou’s class is going to church for the first confession…Doudou reflects on the wonderful features of her parish church and, of course, again, on her too insignificant sins…

The text is: We have one of the biggest churches of Montreal.

 

 

Une liste de péchés…A list of sins…

Je viens de finir la sixième page. Crayonné et encre. Il reste la couleur. Ce sera pour demain. En attendant, voici une des cases.

Doudou est toujours aux prises avec les angoisses de la Confession. Mais peut-être verra-t-elle bientôt la lumière au bout du tunnel…En effet, angoissée à l’idée qu’elle n’a peut-être pas fait le tour de tous ses péchés, elle découvre l’Examen de Conscience.

I just finished the sixth page. Pencil and ink. I still have to colour. Tomorrow will do. Meanwhile, here’s one of the panels…(Sorry, English translation not done yet either.)

Doudou is still struggling with Confession. But maybe there’s hope after all….Worried that she might not have figured out all of her sins, she discovers the Examination of Conscience

Péché mortel! Mortal Sin!

Je continue à travailler sur le troisième album de la série Histoires d’escaliers. Toujours à parler de confession…Doudou qui n’avait pas assez de péchés se retrouve maintenant avec un péché mortel?! L’histoire devient complexe. En fait, ce troisième album ressemblera un peu  plus à un roman graphique. Des histoires toujours en une ou deux pages mais qui, dans l’ensemble, se suivront pour raconter la formidable aventure de la Première Communion.

Still working on the third book in the Stairway Stories series. Still talking about confession…Doudou didn’t have enough sins but now might have committed a mortal sin?! The story gets more complicated. Actually, this third book looks more and more like a graphic novel. Stories develop in one or two pages but form a continuum to tell the amazing adventure that was the First Communion.

Doudou’s friend is saying: “Doudou! You committed a mortal sin?” I’m not quite ready for translation yet.

Un péché mortel? A mortal sin?

Un péché de gars! C’est quoi? A boy’s sin! What is it?

L’encre avant la couleur…

Encore des histoires de péchés…Comme nous étions torturés! Danny doit expliquer à Doudou son péché. Un péché de gars…Pouvez-vous deviner son péché? Ne pensez-pas trop mal…

Ink before colour…

Another sins’ story! How difficult confession was! Danny needs to tell Doudou the nature of his sin. A boy’s sin…Can you guess what it is? It’s not as bad as you think…(The translated panel is not ready yet but now you know what they’re saying.)

Danny a fait un péché de gars...Plusieurs fois même!

 

 

 

Histoires d’escaliers: Première Communion-Stairway Stories: First Communion

Dans le Montréal des années 1950, les écoles publiques francophones étaient catholiques. L’année scolaire était ponctuée par les diverses fêtes religieuses. Pâques, la fête religieuse la plus importante, marquait la fin du long hiver (ou presque) et l’arrivée du printemps. Mais l’évènement le plus important, le plus attendu, le plus préparé de la première année d’école était sans contredit la Première Communion. Cette cérémonie était orchestrée par l’école sous la supervision des prêtres de l’église du quartier et suivie par de grandes fêtes à l’intérieur de chaque foyer. Comme cet évènement grandiose avait lieu généralement au mois de mai, il coïncidait avec les premiers jours de vrai beau temps et de chaleur. Voici la première case d’une série de planches sur ce sujet. Pour bien mettre en évidence la grande joie de Doudou, j’ai situé l’histoire à l’extérieur, au milieu des couleurs et de la lumière d’un de ces beaux jours de mai.

 

 

In Montreal, in the 1950s, French public schools were Catholic. Religious holidays punctuated the school calendar.  Easter, the most important religious holiday, marked the end of a long winter and the beginning of spring. However, the most important, most anticipated, and most expected event of the first year of school was the First Communion. The ceremony was orchestrated by the school under the supervision of the neighborhood church and followed by big celebrations in the children’s homes. Because this event took place in May, it usually coincided with the first warm, sunny days of spring. Here’s the first panel of a series of stories about First Communion. To emphasize Doudou’s joy, I set the story outside, in the midst of the colors and light of one of those beautiful days of May.

Doudou is eagerly waiting her First Communion

Confession colorée-Confession in colors

Un petit jeu de mots en français…Voici les deux mêmes cases que celles d’hier sur Danny et Doudou qui se préparent à la confession. Comme vous voyez, Doudou a un gros problème. Ceux et celles qui ont connu cette époque savent bien que le nombre de péchés à confesser étaient d’une très grande importance: trop peu, nous avions l’air de mentir; trop, nous étions de  grands pécheurs et la pénitence serait en conséquence…J’en suis donc à la colorisation de la planche et, comme toujours, c’est un grand plaisir. J’essaie de recréer la lumière du mois de mai. La première case de la planche est mieux réussie car elle est plus grande et permet plus de détails. Mais, je ne veux pas la montrer maintenant…Il faut que je me garde un peu de surprises pour plus tard..

Doudou et Danny se préparent à la confession (couleurs)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

The same panels I posted yesterday, with colors…As you can see, Doudou has a huge problem. For those of you who were around during those years, you will remember that having the right number of sins to confess what very important: not enough sins and it looks like you’re lying; too many, and you’re a big sinner and you’re in trouble. I am now coloring the page and I love it. I”m trying to capture the light we get in Montreal during May. I think the first panel of the page looks better because it’s bigger and it has more details. But I don’t want to show it just now. I need to keep some surprises for later.